Missions

Circostrada est le réseau européen pour le cirque et les arts de la rue.

Créé en 2003, il a pour mission de promouvoir le développement, le renforcement et la reconnaissance de ces secteurs à l’échelle européenne et internationale.

Acteur clé et référent pour ses membres, il est également un interlocuteur incontournable dans le dialogue avec les représentants culturels des institutions européennes.

CIRCOSTRADA EN QUELQUES MOTS 

  • Une communauté européenne de professionnels du cirque et des arts de la rue, liés par des valeurs et aspirations communes et mobilisés en faveur d’une meilleure reconnaissance de ces secteurs. 
  • Des individus passionnés et engagés qui se retrouvent plusieurs fois par an autour d’événements organiséspar le réseau.
  • Un réseau au service de ses membres pour faciliter les échanges d’expérience, le partage de connaissances et les coopérations à l’échelle européenne et internationale. 
  • Un point de repère pour le cirque et les arts de la rue en Europe.
  • Une plateforme de ressources digitales proposant des publications thématiques, des données quantitatives et une présentation d’actualités éditorialisées sur le cirque et les arts de la rue, disponibles gratuitementen anglais et en français.

 

Le cirque et les arts de la rue dans le réseau

 

 
Discipline Nombre de structures
cirque 38
arts de la rue 8
cirque et arts de la rue 36
pluridisciplinaire 33
© Philippe Deutsch
© Declan Colohan

AVEC  PLUS DE 15 ANS D’EXPÉRIENCE ET FORT DE L’EXPERTISE DE SES MEMBRES, CIRCOSTRADA SE FIXE AUJOURD’HUI DES PRIORITÉS REPRÉSENTATIVES DE L’ÉVOLUTION DES SECTEURS DU CIRQUE ET DES ARTS DE RUE 

  • Faciliter le partage de connaissances et les coopérations à l’échelle européenne et internationale : le réseau a pour priorité d’enrichir les connaissances et les expériences de ses membres et propose en cela des temps de rencontre, d’apprentissage et d’expérimentation. Au travers de ses activités, Circostrada favorise des échanges de bonnes pratiques, la formation continue et stimule les échanges professionnels. Le réseau œuvre pour la création de nouvelles coopérations entre les  structures européennes qui constituent son réseau, certain qu’un nombre croissant de collaborations et de synergies viendra consolider les secteurs du cirque et des arts de rue et affermir leur visibilité.
  • Observer et produire des ressources sur les secteurs du cirque et des arts de rue : Circostrada prend appui sur sa communauté de membres pour collecter des informations et créer ainsi de nouvelles données sur ces secteurs, qui sont ensuite proposées sous forme de ressources éditorialisées ou sur le portail dédié CircostraData. Par ailleurs, le réseau conduit  une étude sur les pratiques liées à la réduction de l’impact environnemental des deux secteurs, ainsi qu’une étude sur la diversité, l’égalité et la représentativité au sein de ces mêmes secteurs. Ces deux études serviront à accompagner les professionnels qui constituent son réseau et à agir ainsi pour que leurs secteurs soient plus en accord avec ces grands défis du XXIème siècle. 
  • Favoriser le développement et la reconnaissance des secteurs du cirque et des arts de rue aux niveaux européen et international : Circostrada œuvre pour la visibilisation des secteurs du cirque et des arts de rue à l’échelle européenne et internationale en organisant des activités avec des décideurs politiques du champ culturel et en proposant à ses membres des formations sur des sujets de plaidoyer. Le réseau soutient une autonomisation et une structuration accrue de ces secteurs, afin qu’ils puissent trouver une plus large légitimé auprès des institutions nationales et bénéficier ainsi de programmes d’aide et de nouveaux textes de lois adaptés à leur situation. 
  • S’adapter aux évolutions du monde actuel : Circostrada souhaite soutenir au mieux les secteurs qu’il représente, se donnant comme priorité d’être au cœur des réflexions sur l’évolution de leurs pratiques professionnelles et artistiques. Le réseau cherche ainsi à être un levier pertinent permettant aux acteurs culturels de réfléchir ensemble aux innovations qui bouleversent leurs manières de travailler. Grâce à un dialogue permanent avec d'autres secteurs et disciplines, Circostrada amène ses membres à développer de nouvelles pistes de réflexion et expérimenter des modes alternatifs de coopération.  
  • Coopérer avec d’autres réseaux : Circostrada participe au développement de stratégies communes avec d’autres réseaux culturels, afin d’obtenir un impact plus fort et plus pertinent en termes de communication, de diffusion et de représentation, et favoriser ainsi un travail collaboratif à l’échelle européenne sur des questions et problématiques communes. Le réseau travaille également avec de nombreux acteurs culturels en vue d’encourager les décideurs et responsables politiques à inclure sur le long terme la culture et les arts dans les objectifs stratégiques du projet européen.
  • Promouvoir et bâtir des valeurs européennes communes : par le biais de ses actions, Circostrada promeut la construction d’une identité européenne commune et défend la culture en tant que vecteur de créativité, d’innovation et de lien social. Certain de l’importance d’une Europe multiple et porteuse de différences, le réseau favorise l’ouverture et la diversité au sein de ses membres et veille à garantir une représentativité géographique équilibrée. Il offre pour cela des espaces propices au dialogue et à la discussion entre les acteurs des secteurs du cirque et des arts de la rue. 

Qui sont les membres

 
 cirquearts de la ruecirque et arts de la ruepluridisciplinaire
lieu de diffusion
19
2
12
18
réseau
11
3
6
8
festival
26
6
26
16
autre
6
3
6
4
lieu ressources
17
3
10
13
lieu de résidence
21
4
14
15
1
00
2
organisation cadre
4
1
6
9
agence de développement
3
0
7
10

 

 

Q​ue font les membres

 
nombre de structurestrier par ordre croissant
diffusion 83
ateliers / workshops 79
action culturelle 68
programmes de formation 68
production 66
accompagnement / compagnonnage 63
organisation de rencontres professionnelles 62
résidences 59
aide à la diffusion 52
plaidoyer 41
documentation et observation 25
soutien financier 21
édition 20
3
market 1
we run a hospital clowning project in Ethiopia's main public hospital 1
Social circus, lesiure circus 1
Formation 1
Creative Producer 1

 

 

 

LES OBJECTIFS ET MISSIONS CLÉS DE CIRCOSTRADA : ŒUVRER POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA STRUCTURATION DES ARTS DU CIRQUE ET ARTS DE LA RUE À L’ÉCHELLE EUROPÉENNE.

Si ces secteurs affichent un fort dynamisme artistique, ils ont aussi besoin d’un espace pour échanger, coopérer, réfléchir et être représentés au niveau européen. La mission de Circostrada est ainsi de répondre à ce dynamisme et aux besoins qui en découlent, de contribuer à la diffusion d’informations et au partage de connaissances, de favoriser la rencontre et la coopération entre les professionnels européens et de mener des actions communes pour la reconnaissance de ces formes d'expressions artistiques. 

En tant que plateforme de ressources, Circostrada fournit et diffuse aussi des données sur les secteurs du cirque et des arts de rue aux institutions de l’Union européenne, ainsi qu’aux décideurs politiques nationaux et régionaux. En relayant auprès de ces acteurs les besoins et les attentes des professionnels, le réseau souhaite favoriser la mise en place de politiques culturelles adaptées et spécifiques. 

 

Les axes clés des activités du réseau : 

  • Mettre en œuvre différentes initiatives visant à renforcer les compétences et savoir-faire de ses membres afin de développer et de favoriser les coopérations professionnelles, l’innovation des pratiques, la production de ressources et le développement de la formation continue dans ces secteurs.
  • Travailler à différentes échelles territoriales, afin de permettre l’échange de connaissances et de savoir-faire entre des pays où les arts du cirque et de la rue connaissent des degrés de développement variés, et tirer des enseignements concrets de ces différents contextes. 
  • Agir en faveur d’une meilleure reconnaissance des arts du cirque et de la rue, dans un dialogue avec les institutions travaillant au niveau local, régional, national et  européen.
  • Développer des synergies entre les milieux académiques et professionnels, et favoriser aussi la transdisciplinarité.
© Declan Colohan